mercredi 21 mars 2007

Rhétorique de patard, deuxième

A la demande générale d'environ 3 personnes (mais ça peut en intéresser d'autres), j'ai mis en ligne notre travail sur la rhétorique de Le Pen. C'était pour un oral donc tout n'est pas forcément entièrement rédigé. Vous pouvez le télécharger ICI.

Et puis tiens, soyez citoyens, allez donc signer le pacte écologique de Nicolas Hulot.



samedi 17 mars 2007

Rhérorique de patard

J'ai passé une bonne partie de ces derniers temps à ingurgiter du Le Pen jusqu'à en vomir (je dirais même jusqu'à m'en crever le foie) pour les besoins d'un exposé en com' politique. On a même voulu passer au bureau du FN pour récupérer des affiches. Mais l'endroit où Soph et moi étions persuadées de le trouver était en fait le siège... de l'UMP. Quel amalgame scandaleux.
Enfin, tout ça pour dire que la rhétorique de Jean-Marie Le Pen, on* gère.

Et sinon je n'ai pas fait grand chose de ma vie à part adopter les rayures.



Par ailleurs, si comme moi vous aimez perdre votre vie à regarder des séries tv, vous pouvez tester Jericho. Plusieurs bombes atomiques explosent aux Etats-Unis. Jericho est une petite ville épargnée... C'est déjà pas mal pour les habitants, reste à savoir comment ils vont bien pouvoir se réorganiser, découvrir ce qui s'est passé, se protéger, savoir quelles villes ont été touchées et qui a survécu, rétablir les systèmes de communication... Avec du suspense, des mecs mystérieux, des personnages intéressants (joués par quelques têtes connues, et quelques têtes à claques) et juste ce qu'il faut d'énormes clichés dans les histoires d'amûr pour rigoler de temps en temps. J'aime bien.

* On = Soph, Ben et moi.



mercredi 7 mars 2007

Hugo


Parce que je l’aime bien. Prise dimanche au bord de la Moselle, le coin des racailles de la Fensch.



dimanche 4 mars 2007

-[La liste]-

-[Le cd]-

J’ai quelque peu craqué… J’errais dans la Fnac (bon déjà, errer dans la Fnac n’est jamais une bonne idée quand on a une carte bleue), et j’ai repéré l’album de Rose. J’aime vraiment bien la chanson « La Liste ». Je regarde le boîtier donc, et la façon dont les titres des chansons sont écrits m’a plu, ça m’a rappelé ce qu’avait fait eTyL sur l’album La Tortue.
Alors comme il était à 9 euros, ben je l’ai acheté. Je suis faible.
Mais en fait je n’ai pas eu à le regretter parce que c’est un bon album… Inégal, certains titres sont très bons, d’autres moins, mais dans l’ensemble, j’adhère.



-[La phrase]-

« Bon, on a tous notre Chagall à s’envoyer dans les dents ! »
Arnaud Mercier, cours de Communication Territoriale, 28 février 2007.

-[Le film]-

Intermission. Bon alors évidemment vous allez voir la tête d’affiche et vous allez comprendre pourquoi il s’est retrouvé entre mes mains. Mais croyez le ou non, j’avais repéré le film au moment de sa sortie dans les salles anglophones en me disant qu’il devait être bien, Colin ou pas. Seulement il n’est pas sorti en France. Magie de la technologie, le dvd zone 2 existe, et je l’ai trouvé à 5 euros sur Priceminister, alors faut pas m’en vouloir hein, ça valait le coup.

Intermission, donc. C’est un film irlandais, ça se passe en Irlande avec des acteurs de là-bas et donc au niveau de l’ambiance c’est déjà assez fantastique. Les décors, les accents des acteurs… Bon sang, les accents. Il faut le voir en VO. C’est génial. J’ai vraiment quelque chose avec ce pays.



Enfin bref, c’est un de ces films où des groupes de personnages se croisent, se rencontrent (ou pas) et où plusieurs intriguent se mêlent. C’est bien mené et en plus c’est drôle, ce à quoi je ne m’attendais pas avant de voir le film. Mais j’ai vite compris avec la surprise de la scène d’ouverture. Je raconte pas hein, je suis pas une pute, des fois que quelqu’un ait envie de le voir… Ce sont vraiment les personnages, décalés, loufoques voire fous furieux qui font le film. D’ailleurs la jaquette met Colin Farrell en avant parce que c’est le plus connu, mais en fait ils ont la même importance, il n’y a pas de héros. C’est vraiment plaisant. Je prête à qui veut.

-[Le test]-

Test du jour, passé par Ben : Quel personnage de Six Feet Under êtes-vous ?
Claire Fisher pour ma part. ^^



-[La découverte]-

Le dernier cours de méthodo de stage, si on peut légitimement questionner son intérêt, aura au moins permis de découvrir ZaBoyz – Ma liberté. C’est merveilleux et ça ne se loupe pas.

** Cette note est faite en Elodie style.